Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Petit déjeuner économique à la pépinière d’entreprises : « Un espace d’expression »

 

Virignin : Le troisième petit déjeuner regroupant entrepreneurs de la pépinière et locataires d’Actipôle s’est tenu mardi dernier, sous la férule d’Alexandre Duval, d’Ain Geste d’Avenir.

 

Le premier repas de la journée est un moment de convivialité. Et à Actipôle il réunit aussi divers acteurs et permet de créer du lien mais aussi une dynamique. Certains ont semés une graine il y a un an et demie et voient leur activité éclore doucement dans un cadre rassurant. Alors que d’autres viennent juste de se lancer ou assiste pour la première fois. L’occasion pour eux de découvrir ce qui est proposé mais également de présenter leur projet.

 

Un Accompagnement indispensable

Indispensable fusible du dispositif, Alexandre Duval passe avec maestria du coaching à l’aide juridique, avec un regard bienveillant et professionnel. Il définit clairement son rôle : « Gérer une coopérative c’est écouter les envies, les prendre en compte et les faire remonter. Le petit déjeuner est un espace d’expression ». C’est aussi du réseautage, faire connaître le territoire à ceux qui sont extérieurs à Belley ou à Bugey Sud. Et répondre aux grandes questions de chaque candidat à l’entrepreneuriat : comment se faire connaître ? Sur quels réseaux communiquer ?

Pour ce faire l’animateur d’Ain Geste d’Avenir peut s’appuyer sur la communauté de communes Bugey Sud et le service de développement économique. Ainsi c’est une présentation du tissu économique local qui a été proposé par Alain Dalloz.

 

Deux projets bien lancés

Una aide précieuse pour Christelle Miternique originaire d’Aranc et qui a rejoint la coopérative en octobre 2016. Cette ancienne éducatrice spécialisée à Crée Peau de Pêche Création. Elle travaille le cuir et les matières naturelles pour proposer des ateliers destinés aux enfants (trop) connectés au numérique afin de les reconnecter à la nature. Ces activités s’adressent à un public scolaire et la jeune femme peaufine son projet pour être en mesure de le proposer aux écoles.

Stéphanie Zampin est venue en voisine, de Brens. Après avoir longtemps travaillé dans l’industrie, elle a souhaité se consacrer à sa passion qu’est la peinture sur porcelaine. Elle donnait des cours en tant que bénévole par le biais de comité des fêtes, elle sera désormais professionnelle de l’enseignement artistique. Rayonnante, elle s’apprêtait à signer l’après-midi même son contrat. Un engagement moral et une nouvelle vie professionnelle dans laquelle elle compte bien s’épanouir.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.